fd_top4.jpg

Les réseaux

Recherche Recherche

Dernières actualités

Slider
     
 
29 mars 2024
 

De nouveau, la FNMJI tient à rappeler que la création d’une licence professionnelle va à l’encontre de la réalité du terrain et des compétences exigées d’un MJPM ! Nous n’avons jamais cessé de le répéter aux pouvoirs publics : la majorité des acteurs de la PJM sont unanimes quant au niveau requis pour exercer cette profession, à savoir un diplôme type Master ou équivalent Bac + 4. 
 
L’arrêté fixant les référentiels de formation et d’évaluation de la nouvelle licence professionnelle représentent pour l’ensemble de la profession une déception supplémentaire. 
 
La FNMJI regrette que : 
la notion d'accompagnement de la personne protégée vulnérable ne soit pas définie dans l'arrêté, conformément à la définition nationale, consensuelle et retenue au sein des "Repères pour une réflexion éthique" alors qu'elle fait l'objet d'un point d'enseignement, 
les contours et limites de l’intervention du MJPM ne représentent qu’une part minime du socle 1 de la formation, dédié à la « la protection juridique de la personne vulnérable » ; 
l’évaluation de la formation repose sur chaque établissement accrédité, ce qui pourrait entrainer un manque d’homogénéité dans la formation des MJPM. 
L’entrée en vigueur de la licence professionnelle ne constitue pas un élément supplémentaire dans l’attractivité de notre profession. 
 
🔴 A vos côtés, la FNMJI continuera de porter la voix des MJPMI sur des thématiques qui pourraient réellement changer notre quotidien, telle que la rémunération ! 🔴 

 

Pour consulter l'arrêté du 26/02/24 :https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000049273843 

Cette information est fournie par la FNMJI à ses adhérents. Par conséquent, elle ne saurait être tenue responsable du contenu mentionné ou de l'utilisation qui en est faite

 Qualiopi

La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'action suivante : ACTIONS DE FORMATION